PAC Conseil

Comment réussir la création d’une première filiale en Grande-Bretagne

La création d’une filiale à l’étranger est une étape importante dans le développement d’une entreprise et marque une transformation durable dans les opérations, l’organisation et la manière de travailler pour le management.

Créer une entreprise en Grande-Bretagne est devenu une nouvelle aventure pour les entreprises européennes avec le Brexit : les modalités sont plus lourdes en raison des contraintes d’immigration et de nouvelles règles d’import-export encore floues.

Mais le challenge de la création d’une filiale sur le sol britannique ne nait pas que des règles locales ou des normes internationales ; il est dans l’effort nécessaire à l’adaptation de l’entreprise et de sa culture à un nouvel environnement qui souvent prend les managers du continent à contre-pied.

Créer une entité de l’autre côté de la Manche demande une adaptation émotionnelle, un investissement culturel et une transformation organisationnelle sur le long terme qui, par capillarité, enrichira la culture d’entreprise de la maison mère et de ses collaborateurs.

La Grande-Bretagne, un pays de cocagne pour la constitution d’entreprise

La création d’entreprise en Grande-Bretagne est très simple et ne demande pas d’énormes connaissances. Elle peut se faire en une journée et à distance selon le type de structure choisi, sans grandes formalités et à un coût très modéré auprès de Companies House, équivalent du registre du commerce français.

Le choix de modèle de sociétés est varié, avec des structures à responsabilité limitée ou non limitée, dont les deux principales formes sont :

. Public Limited Company (PLC) qui est une société à responsabilité limitée ouverte au public, cotée en bourse, ou non. Elle s’apparente à la Société Anonyme en France. Elle requiert un capital minimum de 50.000 livres sterling.

. Private Limited Company (Co. Ltd) qui est la plus courante, sans capital requis, limitée à 50 actionnaires et à responsabilité limitée. Elle n’est pas ouverte au public et requiert l’accord des actionnaires pour l’achat et la vente de parts. Elle s’apparente à la SARL française.

PAC Conseil comme un partenaire essentiel pour la création d’entreprise

Il est bien évidemment recommandé de prendre un cabinet comptable et fiscal en Grande-Bretagne afin de faciliter la compréhension des règles applicables localement et élaborer les articulations juridiques et comptables avec la maison mère sur le continent. Souvent la maison mère choisira d’être actionnaire majoritaire et il revient aux partenaires fiscalistes de conseiller les meilleurs montages à court et long termes.

Depuis le Brexit, le nouveau type de partenaire indispensable est le cabinet spécialisé en immigration qui permet de bien maîtriser les nouvelles règles découlant du Brexit. C’est un investissement nécessaire au début de l’aventure britannique, afin de bâtir sur le long terme des règles internes de contrôle et de gestion des visas.

Le Brexit a généré un nouveau besoin en termes de gestion des échanges de marchandises, leur import-export, les formalités douanières, les règles d’origine, les règles de TVA et les certificats et marquages. La fourniture de services requiert une vigilance notamment sur les services financiers, le transport aérien et routier, sans oublier les qualifications professionnelles. Il est essentiel de prendre un conseil juridique ciblé en fonction de l’activité de l’entité créée et de ses opérations avec le continent.

Là où une entreprise comme PAC Conseil peut jouer un rôle crucial dans le succès de création outre-Manche, c’est dans la préparation des étapes de conception, l’orchestration avec partenaires impliqués et la planification de toutes les phases de développement de la nouvelle activité.

Une telle aventure nécessite une cellule de mode projet qui intègre tous les aspects juridiques, fiscaux, opérationnels et stratégiques d’implémentation, mais aussi le choix des meilleurs prestataires et leur collaboration pérenne avec la nouvelle entité et le groupe. C’est cette cellule vitale que PAC Conseil offre pour assurer un succès calculé et maîtrisé.

Attention aux effets compliqués du Brexit sur le choix des dirigeants et des collaborateurs

Le Brexit a un effet important sur la création d’entreprise au Royaume-Uni par ses limites en termes de visas. Sans pour autant imposer des contraintes similaires aux pays requérant la création de joint-ventures, il n’est pas facile d’envoyer un dirigeant continental en Grande-Bretagne avec la mission de créer une filiale.

Il est nécessaire de demander un visa de “representative of an overseas business” pour une durée de 3 ans ; ce qui permet à un employé du groupe situé hors du Royaume-Uni de créer et de diriger cette nouvelle filiale.

Les autres cadres et employés de la filiale devront, soit être recrutés localement, soit demander un visa de travailleur qualifié, dont le coût est important et la procédure lourde pour la filiale qui devra prendre une licence d’immigration, elle-aussi coûteuse.

Ces complications demandent de la préparation et la détermination d’une stratégie d’implémentation et de financement. Le management doit analyser les talents nécessaires et définir leur origine pour le bon fonctionnement de l’activité britannique. Les équipes ressources humaines du groupe doivent préparer les outils nécessaires à la gestion des visas, de la mobilité, des recrutements et de passerelles à court et moyen termes pour offrir toutes les compétences requises pour le projet d’implantation et de consolidation.

“Mind the Gap” sur le plan culturel et managérial

L’un des éléments les plus importants dans le succès d’une implantation au Royaume-Uni est d’élaborer une culture de filiale qui fait le lien de manière pérenne entre la culture continentale du groupe et celle du pays d’accueil.

Gérer une activité d’assurance à Paris – La Défense n’est pas la même chose que de gérer cette activité dans la City de Londres. L’activité bancaire, elle-aussi, a démontré ses différences et ses arcanes aux nombreux traders et spécialistes qui travaillent des deux côtés de la Manches.

Les codes professionnels, les codes vestimentaires, l’humour, la langue, le lien hiérarchique, la communication, les valeurs d’entreprise, la connaissance de la culture britannique sont autant de facteurs à maîtriser pour faire le succès de la filiale ! L’entité britannique doit pouvoir intégrer les connaissances nécessaires au moment de sa création, mais aussi pendant les années qui suivent dans le développement de sa notoriété.

Chez PAC Conseil, notre expérience dans de multiples secteurs d’activités nous a appris à adapter les cultures d’entreprise et à opérer les justes transformations qui permettent à un ADN continental de réussir sa greffe en territoire étranger.

L’intégration de la filiale à la culture de groupe est cruciale sur le long terme

L’exercice de création de filiale à l’étranger est d’autant plus complexe qu’elle doit trouver sa place au sein du groupe continental, à sa naissance, mais aussi tout au long de son activité.

Souvent, après plusieurs années, la filiale peut se trouver dans une situation difficile en donnant l’impression d’être devenue “native” et donc trop britannique au goût du groupe. Cette situation peut avoir un effet négatif sur la performance de l’entité et sur la gestion des talents.

Chez PAC Conseil, nous pensons que le développement d’une filiale au Royaume-Uni est un projet sur le long terme qui nécessite la prise en compte de la culture du groupe, en même temps que celle du secteur d’activité outre-Manche.

Nous accompagnons nos clients avec une expérience de terrain, tant sur le sol français que sur le sol britannique. Nous effectuons une analyse en amont de la culture du groupe, de son paradigme préprojet et nous aidons à concevoir une organisation cible qui permet une évolution de ce paradigme dans l’environnement culturel et concurrentiel du lieu d’implantation.

Nos experts et nos consultants ont toutes les compétences et l’expérience nécessaires pour accompagner efficacement vos projets d’installation ou de développement au Royaume-Uni.

N’hésitez pas à prendre contact avec nos équipes pour en discuter

You May Also Like…